Créé en 2013, à l'occasion d'une « Carte blanche » offerte à Geoffroy Tamisier lors du festival « Aux heures d'été » à Nantes, le trio Lagrimas Azules, composé de Geoffroy Tamisier (Trompette), Didier Ithursarry (Accordéon) et Laurent Jaulin (Guitare flamenca), prend un nouveau visage en invitant  la danseuse flamenca  Rachel Gaiguant «La Nubita».
Après deux concerts au débotté en juillet 2014, l'osmose est trouvée. Les compositions et les arrangements du trio prennent corps : les mélodies narratives entrent en résonance avec la sensualité du baíle flamenco, tandis que les zapateados (frappes de pieds) ajoutent une tension supplémentaire à la rythmique.

Création 2016 : Le sourire des femmes étoiles.

Concert 14 janvier 2016 6

Dans la mythologie des indiens Wichis en Argentine, l'origine des femmes vient des étoiles.
Le sourire des femmes étoiles est un spectacle initiatique et onirique, au fil duquel se déclinent les différentes facettes de leur personnalité. Sensuelle et charismatique, la Femme Étoile convoque poésie et transe pour illustrer la genèse de sa naissance à travers la fusion du ciel et de la terre.
Entre compositions originales et arrangements, les quatre artistes de Lagrimas Azules convient le public à une heure de spectacle où la danse flamenca se libère, se dévergonde au gré des audaces du jazz et de l'improvisation.
Cette création est aussi un clin d'œil à un ami très cher, Gerardo Jerez Le cam, pianiste et compositeur argentin, qui connaît bien les indiens Wichis…

 

Le concert Lagrimas Azules :

bandeau Lagrimas rouge

Entre reprises de thèmes chers aux deux parties, compositions originales, et improvisations, le concert de Lagrimas Azules embarque le public dans un univers où les repères sont subtilement dépassés pour laisser place à une belle fusion entre la musique, le rythme et la danse; où l’air et le souffle de l’accordéon viennent caresser le feu de la guitare réchauffant ainsi l’âme d’une trompette narrative.... Les quatre artistes entretiennent ce degré de complicité que favorisent parfois les origines divergentes.

Le spectacle "Entre ciel et terre" :

Essai affiche BD

 Spectacle librement inspiré de la vie de Marc Chagall.
« Entre Ciel et Terre » retrace la vie du peintre, depuis sa rencontre avec sa première femme, Bella en 1909, jusqu'à la mort de celle-ci à New-York en 1944. Le spectacle nous promène de Vitebsk (actuelle Biélorussie) à Paris, pour finir à New-York, en cette première moitié du XXe siècle : témoignages d'amour et de mélancolie, mais aussi un regard sur les évènements dramatiques de la première guerre mondiale.
C'est un spectacle onirique où la musique et la danse s'allient à des play-back sonores interactifs pour une plus grande poésie narrative.

Bandeau Lagrimas Spectacle entre ciel et terre copie

 Le plateau et la mise en scène sont subtilement dépouillés : trois musiciens, une danseuse, dont chaque geste, chaque note renouvelle l’atmosphère comme le bouquet d’un feu d’artifice sur une toile de Chagall. Un spectacle inspiré, vraiment. Où sont convoqués simultanément l’esprit coloré de Chagall et l’âme de la  Musique qui mène la Danse.

Hélène Nosten, écrivain public

Les artistes :

Geoffroy Tamisier : trompette, palmas, contrebasse, chant - compositions, arrangements - créations sonores
Didier Ithursarry : accordéon, palmas
Laurent Jaulin : guitare flamenca, palmas - compositions
Rachel gaiguant "La Nubita" : danse flamenca - chorégraphies
Sam Mary : création lumières
Olivier Ménard : sonorisation

Wednesday the 21st. LA RONDE DES JURONS - Templates Joomla 3.3